Soutenons les pays émergents !

PARIS - Après la réunion du G20 à Pittsburgh l'année dernière, les responsables européens et américains ont souligné que l'appartenance au G20 entraînait de "nouvelles responsabilités". Ils ont invité les dirigeants politiques des grands pays émergents à s'impliquer davantage dans la création d'un nouveau cadre économique mondial - suggérant implicitement que cela n'a pas été le cas jusqu'à présent.

Pourtant la réalité ne conforte pas ce point de vue. Le Brésil, la Chine, la Corée et le Mexique jouent déjà un rôle décisif dans deux domaines majeurs : le régime du commerce mondial et la gestion de la crise économique mondiale - et peut-être dans un troisième, le réchauffement climatique.

Peu d'observateurs semblent réaliser la contribution fondamentale des économies émergentes au succès du régime commercial mondial actuel. Lors des 30 dernières années, la réussite étonnante de la Chine a fait davantage que les exhortations des pays de l'OCDE pour convaincre les autres pays en développement de l'intérêt de la libéralisation du commerce.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/iLBIbhk/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.