Les défis des États-Unis au Moyen-Orient

DENVER – Les gains potentiels de la réorientation de la politique étrangère américaine vers la région Asie-Pacifique paraissaient limpides au mois de novembre dernier. Le Président Barack Obama a effectué une visite réussie au forum de l'APEC en Chine, a poursuivi par une escale fructueuse dans Myanmar pour soutenir la transition politique du pays, avant de terminer par la réunion remarquablement productive du G-20 à Brisbane.

Mais au Moyen-Orient, où les enjeux semblent plus importants chaque semaine, tout ne s'est pas déroulé selon les vœux des États-Unis. En effet, il semble y avoir peu de consensus sur la façon d'aller de l'avant.

Voyons par exemple le cas des pourparlers nucléaires avec l'Iran, qui viennent d'être prolongés à nouveau jusqu'à juin 2015. La prolongation de la date-limite en vue de conclure un accord définitif est un bon résultat : les efforts des négociateurs jusqu'à maintenant n'auront pas été vains.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/3oyOqw6/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.