Une issue pour l'Irak

La situation en Irak en est arrivée au point où tout le monde désire ostensiblement la même chose : le départ des forces de coalition. La divulgation récente d'une note confidentielle du ministère de la Défense britannique sur le retrait des troupes vient souligner cette aspiration. La seule question est de savoir comment la satisfaire.

Tant que les forces de la Coalition resteront, la violence ne fera qu'augmenter. Cependant, si elles partent, l'escalade de violence aura lieu quand même, et plus vite encore. La vraie question est de savoir comment parvenir en Irak à organiser une armée et une police à qui l'on peut faire confiance pour faire respecter la loi et l'ordre.

Il reste beaucoup de chemin à faire pour approcher ce but. Malgré le courage de nombreux Irakiens qui rejoignent les rangs de la police ou de l'armée, cela ne surprend personne que certains aient des motivations moins que pures. Dans le nord de l'Irak, on règle de vieux comptes et la ségrégation ethnique est introduite de fait dans certaines zones traditionnellement mélangées, comme Irbil. Dans d'autres régions, la charia est imposée.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To continue reading, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you are agreeing to our Terms and Conditions.

Log in

http://prosyn.org/cdgfXxm/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.