La guerre contre le terrorisme après l'Irak

par Joseph S. Nye

Les victoires militaires écrasantes des USA en Afghanistan et en Irak risquent de fausser notre jugement sur la guerre contre le terrorisme. Si c'était seulement une affaire d'Etats "voyous", on pourrait considérer qu'elles représentent une avancée. Mais les progrès technologiques permettent à des groupes clandestins ou à des individus de faire main basse sur des moyens de destruction que seul dans le passé un gouvernement ou une armée pouvait acquérir.

Même s'il est impossible d'éliminer totalement les actes terroristes, il devrait être possible de diminuer leur fréquence et leur caractère meurtrier. Il faut utiliser une stratégie diversifiée pour ôter toute légitimité aux attentats contre les civils comme méthode de résolution des conflits et décourager les Etats d'aider ceux qui recourent à de telles méthodes ou de les accueillir sur leur territoire. Il faut également prendre les mesures voulues sur le plan intérieur, empêcher les terroristes d'accéder facilement à des armes de destruction massive et s'attaquer aux causes du terrorisme.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/Gc3XTRT/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.