Paul Lachine

La fracture des services de santé aux Etats-Unis

BERKELEY – En 1883, le prince Otto von Bismarck, au gouvernement impérial autoritaire et connu pour avoir déclaré : « Ce n'est pas par des discours et des votes à la majorité que les grandes questions de notre temps seront tranchées… mais par le fer et le sang », a instauré un régime national d'assurance maladie en Allemagne.

La justification de l'assurance maladie nationale est aussi claire aujourd'hui qu'elle l'était pour Bismarck il y a 130 ans. La réussite d'un pays, qu'elle se mesure à la gloire de son Kaiser, à l'expansion de son territoire, à la sécurité de ses frontières ou au bien-être de sa population, dépend de la santé de ses habitants.

Une maladie grave peut frapper n'importe qui, et les gens gravement malades ne gagnent en règle générale pas beaucoup d'argent. Plus on tarde à soigner les patients gravement atteints, plus leur traitement et leurs soins d'entretien éventuels deviennent coûteux.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/CayjVPB/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.