25

L’amnésie allemande : un grave danger pour l’Europe

BERLIN – La situation de l’Europe est grave – très grave. Qui aurait pu penser que le Premier ministre britannique David Cameron appelle les gouvernements de la zone euro à trouver le courage de créer une union budgétaire (avec un budget commun et une dette publique garantie conjointement) ? Cameron a également affirmé que seule une intégration politique plus poussée serait en mesure d’empêcher une disparition de l’euro.

Un Premier ministre britannique conservateur ! La maison européenne est en flammes et Downing Street appelle à une réponse résolue et rationnelle des sapeurs pompiers.

Malheureusement, la brigade des sapeurs pompiers est dirigée par l’Allemagne, avec à sa tête la chancelière Angela Merkel. L’Europe continue donc à tenter d’éteindre l’incendie avec de l’essence – l’austérité imposée par l’Allemagne – avec pour conséquence d’avoir transformé, en à peine trois ans, la crise financière de la zone euro en une crise existentielle européenne.

Ne nous faisons pas d’illusions : si l’euro venait à disparaître, l’Union européenne (la plus grande économie mondiale) disparaîtrait également, entraînant une crise économique mondiale d’une ampleur inédite pour la plupart des personnes vivant aujourd’hui. L’Europe est au bord du gouffre et ne manquera pas d’y tomber à moins que l’Allemagne – et la France – ne changent de direction.