Le tournesol révolutionnaire

LONDRES – La triste nouvelle de l’arrestation de Ai Weiwei, peut-être le plus connu des artistes contemporains chinois – sa famille et ses amis n’ont plus de nouvelles de lui depuis – me fait réfléchir aux 100 millions de graines de tournesol en porcelaine peinte à la main de Ai, actuellement exposées à la Tate Modern de Londres.

L’installation de Ai semble suggérer que le peuple chinois est comme ces millions de graines éparpillées dans le hall d’entrée gargantuesque de la Tate. Personne ne s’inquiète de savoir s’elles sont humiliées ou écrasées sous les pas (comme cela fut autorisé lors du vernissage de l’exposition). Ai est malheureusement devenu l’une de ces graines, sa liberté écrasée par le talon d’un état inhumain.

Le journal officiel chinois Global Times dénonce Ai comme un « rebelle, » et les rebelles ne sont pas tolérés en Chine. La seule manière de survivre pour un individu chinois est d’adopter le style gris et anonyme de la graine de tournesol.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/J187dex/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.