La bonne méthode pour combattre l'inflation en Chine

WASHINGTON - Faisant un bon de 3,3% en mars 2007 à 8,3% un an plus tard, l'accélération de l'inflation menace la stabilité sociale de la Chine. C'est pourquoi la Banque populaire de Chine a fortement augmenté ses taux d'intérêt, ainsi que les conditions imposées aux réserves des banques. Le gouvernement chinois cherche à combattre l'inflation sans compromettre la croissance à long terme, mais les risques sont grands.

L'augmentation du taux d'inflation accompagne une hausse analogue du taux de croissance du PIB qui est passé de 11% en 2006 (ce qui est déjà élevé) à 11,5% en 2007. La cause immédiate de l'augmentation des prix depuis le milieu de l'année dernière est la difficulté de la production à suivre la demande dans un nombre de secteurs croissant (production d'électricité, transport et biens intermédiaires).

Une croissance élevée et soutenue alliée à une demande globale elle-même à la hausse se sont traduites par une offre insuffisante en dehors de Chine, notamment dans le secteur agricole et le secteur minier, ce qui a contribué à la flambée du cours du pétrole au-dessus de 100 dollars le baril. S'ajoutent à cela deux autres causes d'inflation : le syndrome dysgénésique et respiratoire (PRRS), une maladie qui tue les porcs (la principale source de viande en Chine) à travers tout le pays et les terribles tempêtes de janvier qui ont affecté la production de céréales et de légumes.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/YIVZv8T/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.