Les fondamentaux économiques de l’année 2013

NEW YORK – L’économie mondiale présentera cette année un certain nombre de similitudes avec le contexte qui a prévalu en 2012. Aucune surprise à l’horizon : nous nous apprêtons à connaître de nouveau une année de croissance mondiale de l’ordre de 3% en moyenne, néanmoins marquée par une reprise à plusieurs vitesses – taux de croissance annuels toujours en-dessous de la normale s’élevant à 1% dans les économies développées, et taux proches de la tendance, atteignant 5%, sur les marchés émergents. D’un autre côté, plusieurs différences importantes se dessinent également.

Les efforts de désendettement douloureux – à savoir moins de dépenses et davantage d’économies afin de réduire la dette et l’effet de levier – demeurent la démarche de la plupart des pays développés, impliquant par définition une croissance économique lente. Mais cette austérité budgétaire ira cette année jusqu’à concerner la plupart des économies développées, et plus seulement la périphérie de la zone euro ou le Royaume-Uni. L’austérité est en effet en train de gagner le cœur de la zone euro, de même que les États-Unis et les autres pays développés (à l’exception du Japon). Compte tenu de la simultanéité des réductions de dépenses dans la plupart des économies avancées, ce que nous prévoyions comme une année de croissance médiocre pourrait bien consister en une période de contraction pure et simple dans certains pays.

Étant donné la croissance anémique de la plupart des économies développées, la reprise des actifs risqués ayant débuté au deuxième semestre de l’année 2012 ne saurait avoir été la conséquence d’une amélioration des fondamentaux, mais plutôt de nouvelles vagues de mesures monétaires non conventionnelles. Les banques centrales de la plupart des économies développées – Banque centrale européenne, Réserve fédérale américaine, Banque d’Angleterre, et Banque nationale suisse – se sont livrées à une forme d’assouplissement quantitatif, et il est probable qu’elles soient rejointes par la Banque du Japon, qui est encouragée à prendre davantage de mesures non conventionnelles par le nouveau gouvernement du Premier ministre Shinzo Abe.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/J6gBQ84/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.