L’avenir du dollar

CAMBRIDGE – La politique économique américaine vise à obtenir un dollar fort aux Etats-Unis et compétitif à l’étranger. Un dollar fort au plan intérieur est un dollar qui conserve son pouvoir d’achat, grâce à un faible taux d’inflation. Un dollar compétitif à l’étranger signifie que d’autres pays ne mettent pas en ouvre des politiques qui déprécient artificiellement leur devise de manière à encourager les exportations et limiter les importations.

Cet objectif d’un dollar fort au plan intérieur a guidé l’action de la Réserve fédérale américaine (la Fed) depuis le début des années 1980 au moins, lorsque son directeur de l’époque, Paul Volcker, avait radicalement réduit l’inflation. Bien que les Etats-Unis n’aient pas d’objectif formel concernant l’inflation, les marchés financiers estiment que la Fed vise un taux d’inflation proche de 2 pour cent. Et bien que le mandat de la Fed soit de garantir une croissance durable parallèlement à une inflation faible, les autorités monétaires reconnaissent qu’une croissance durable requiert une stabilité des prix.

Pendant des décennies, le département du Trésor américain a affirmé que « un dollar fort est bon pour l’Amérique ». Mais ce leitmotiv n’en a pas pour autant sous-tendu l’action de la Fed sur les marchés internationaux.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/iLmHn89/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.