Paul Lachine

L’éthique du piratage sur  l’internet

PRINCETON – L’an dernier, j’ai dit à une collègue que j’avais l’intention d’inclure l’éthique de l’internet dans un cours que je donnais. Elle a suggéré que je lise une anthologie récemment publiée sur l’éthique de l’informatique – et a joint la totalité du volume à son courriel.

Aurais-je dû refuser de lire un livre piraté ? Étais-je coupable de recel, comme l’affirment les défenseurs de lois plus strictes contre le piratage informatique ?

Si je vole le livre de quelqu’un de manière traditionnelle, j’ai le livre et le propriétaire originel ne l’a plus. C’est un avantage pour moi et un désavantage pour lui. Lorsque les gens utilisent des livres piratés, l’éditeur et l’auteur sont souvent désavantagés – ils perdent les revenus associés à la vente du livre.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles from our archive every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/ANK0u99/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.