Anatomie de Sarkozy

Les Français, dans leur majorité, aimeraient que le ministre des Finances Nicolas Sarkozy joue un rôle important pour l'avenir du pays. C'est ce que l'ambitieux " Sarko " souhaite plus que tout. Il quittera donc le mois prochain son ministère pour prendre la tête de l'UMP, le parti conservateur au pouvoir, se dissociant ainsi de la confusion du gouvernement Chirac tout en se servant du parti pour entrer à l'Elysée dans deux ans.

Sarkozy est-il vraiment différent de Chirac ? S'efforcera-t-il de mettre fin a la grande illusion francaise de l' " exception" économique ?

Le défi est considérable : un taux de chômage de 10 % depuis vingt ans, qui touche plus de 20 % des moins de 25 ans, et cinq millions de personnes - près d'un quart de la population active - employées par l'Etat. Les salaires et retraites de ces fonctionnaires représentent environ 40 % du budget national.

To continue reading, please log in or enter your email address.

Registration is quick and easy and requires only your email address. If you already have an account with us, please log in. Or subscribe now for unlimited access.

required

Log in

http://prosyn.org/yKdTySW/fr;