Merci Monsieur Bush pour la nomination de Bernanke !

Il se pourrait bien que le monde entier ne le sache pas, mais nous avons échappé à une catastrophe lorsque George W. Bush a nommé Ben Bernanke pour succéder à Alan Greenspan à la toute-puissante fonction de président de la Réserve fédérale américaine (Fed). Des noms particulièrement effrayants circulaient autour de la Maison Blanche concernant ce poste et moi-même, cette fois, je n’avais aucune certitude quant au résultat final.

Or, presque par miracle, c’est un économiste hors pair et extrêmement fiable qui a été choisi pour diriger l’économie mondiale. Ceux d’entre nous qui connaissent Bernanke le perçoivent comme un spécialiste très expérimenté et intelligent. En outre, sa personnalité devrait lui permettre de briller au poste qu’il occupera à partir de février prochain.

Pourquoi cette fonction est-elle si importante ? Certes, Alan Greenspan est un grand homme. Cependant, c’est un étrange concours de circonstances qui a hissé la fonction de président de la Fed jusqu’au Mont Olympe.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/7BPh6iw/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.