2

Alep, ça suffit !

MADRID – Il y a bientôt 4 ans commençaient le soulèvement à Damas et la guerre civile. A travers la Syrie, plus de 240 000 personnes ont trouvé la mort, 7,5 millions ont perdu leur logement ou fui le pays et sont devenues des réfugiés. La Syrie est emportée dans un conflit sanguinaire, cruel et absurde. Il est temps de dire "Ça suffit", en commençant par Alep, une ville ravagée par la guerre.

Il ne sera pas facile d'arrêter les combats. Il y faudra la coopération d'acteurs rivaux, tant au niveau régional que global. Un cessez-le-feu permettrait non seulement de mettre fin à un désastre humanitaire mais aussi de marquer le début d'une nouvelle stratégie de prévention et de résolution des crises ailleurs dans le monde.

Alep est l'une des villes les plus anciennes de la planète - et l'un des terrains de bataille les plus sanglants qui soient. La vieille ville fortifiée est l'un des 6 sites de Syrie qui font partie du patrimoine mondial de l'UNESCO. Or la ville à déjà subi des dommages irréversibles. Aujourd'hui Alep est sous le contrôle des rebelles, mais elle est encerclée par l'armée syrienne. Et les activistes de l'Etat islamique sont en position d'attente quelques dizaines de kilomètres plus loin.

La succession d'échecs de la communauté internationale dans ce conflit est inexcusable. Les échecs des négociations, dont celles de Genève, ont non seulement éloigné la perspective de paix, mais engendré des catastrophes, notamment la résurgence du terrorisme et l'émergence de l'Etat islamique.