cochrane2_JIM WATSONAFP via Getty Images_labor shortage JIM WATSONAFP via Getty Images

La vengeance de l'offre

STANFORD – L'inflation galopante, la flambée des prix de l'énergie, les goulets d'étranglement de la production, les pénuries de marchandises, les plombiers qui ne vous rappellent jamais – l'orthodoxie économique vient de percuter de plein fouet une chose bien réelle : l'offre.

La demande a elle aussi son importance. Si la demande actuelle était à la moitié de son taux actuel, les goulets d'étranglement et les pénuries n'auraient pas lieu en ce moment. Mais la Réserve fédérale américaine et le Trésor américain ont imprimé des milliers de milliards de dollars et envoyé des chèques à presque tous les Américains. L'inflation aurait dû être assez facile à prévoir, pourtant elle a complètement pris de court la Fed.

L'excuse de la Fed, c'est que les chocs d'offre sont des symptômes transitoires de la demande comprimée. Mais le travail de la Fed consiste – du moins en principe – à étalonner la quantité d'offre que l'économie peut offrir, puis à ajuster la demande à ce niveau et pas plus. Quand la Fed se laisse surprendre par une question d'offre, c'est un peu comme si l'armée se laissait surprendre par une invasion.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading and receive unfettered access to all content, subscribe now.

Subscribe

or

Unlock additional commentaries for FREE by registering.

Register

https://prosyn.org/1yiPNKmfr