Chicago skyline.

Une politique budgétaire prospective pour les États-Unis

NEW YORK – Les candidats républicains en lice dans la campagne présidentielle américaine ont enfin commencé à se concentrer sur l'économie. Cette discussion ne pouvait pas être plus importante, à l'heure d'une anxiété croissante chez les électeurs à revenus moyens touchés par les inégalités des richesses et d'une prise de conscience de plus en plus aigüe de la précarité de la Sécurité sociale et de l'assurance de santé Medicare. Malheureusement, on n'accorde pas suffisamment d'attention au lien entre ces deux questions cruciales.

En fait, la lutte contre les problèmes de la Sécurité sociale et de l'assurance de santé Medicare est cruciale pour résoudre les problèmes qui affectent la classe moyenne. Mais les progressistes de la politique budgétaire, en particulier, se focalisent sur l'utilisation de taux d'imposition plus élevés sur les riches pour financer des revenus plus élevés pour tout le monde.

La redistribution des revenus peut être une idée intéressante pour certains (y compris dans une moindre mesure pour les Républicains qui en soutiennent une version édulcorée, où des taux marginaux d'imposition relativement élevés soutiennent une aide à la famille élargie), mais c'est un miroir aux alouettes. Comme le montre une étude récente de la Brookings Institution, des taux marginaux d'imposition plus élevés n'ont pas beaucoup d'effet sur la diminution des inégalités de revenus aux États-Unis.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles from our archive every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/pTb4lb8/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.