L'avenir de la Russie passe par l'Ukraine

MOSCOU – La Russie et l'Occident s'éloignent à nouveau l'un de l'autre. Ce jeu d'attraction-répulsion dure depuis des siècles. Les historiens ont recensé jusqu'à 25 cycles de ce type depuis le règne du tsar Ivan III.

Dans le passé, la Russie a déjà fait des virages à 180° dans son anti-occidentalisme virulent, souvent par simple nécessité – après que les relations aient touché le fond. Aujourd'hui au contraire, la détérioration des relations semble être animée d'un mouvement propre.

Quatre éléments expliquent cette situation :

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

http://prosyn.org/W7wBGWz/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.