0

Freiner l'Alliance du Nord

L'ennemi de votre ennemi est-il forcément votre ami? Pas si cet ami présumé est l'Alliance du Nord, la coalition anti-Talibans qui contrôle moins de 10% du territoire afghan. En dépit d'une aide massive aussi bien de la Russie que de l'Iran, ce mouvement de résistance paraissait au bord de l'effondrement bien avant que les tueurs à gages d'Oussama ben Laden ne tuent son leader charismatique, le général Massoud, quelques jours avant les attaques terroristes sur l'Amérique. Les événements du 11 septembre ont replacé l'Alliance sur la carte. Elle se prépare maintenant à lancer sa propre attaque sur Kaboul, avec ou sans l'approbation des États-Unis. Ses dirigeants rassemblent une force de police de 2000 hommes pour patrouiller la capitale afghane quand l'Alliance prendra la ville, si elle la reprend.