Les nouvelles frontières de l’allégeance

LONDRES – Nous vivons une époque compliquée pour les États, et encore délicate plus pour les citoyens. En effet, ce garant traditionnel de sécurité et de bien-être essentiel que constitue l’État-nation, auquel les citoyens offrent en retour leur loyauté, se trouve aujourd’hui menacé – aussi bien sur les territoires nationaux que dans ce qu’il représente en tant qu’unité fondamentale des affaires internationales.

Loyauté et démarches d’association d’un nouveau genre mettent aujourd’hui à mal le rôle traditionnel des États. Certaines allégeances revêtent une nature géographique. Rien qu’en Europe, on dénombre au moins 40 régions aspirant à une certaine forme de séparation à l’écart du pays auquel elles appartiennent. D’autres types de loyauté reposent sur une appartenance identitaire – pas seulement religieuse ou ethnique, mais parfois inspirée par des intérêts communs sur le plan des affaires, de la politique, ou autre. Aujourd’hui, nous sommes beaucoup plus nombreux à soutenir un certain nombre d’ONG que nous n’appartenons à quelque parti politique.

En somme, l’allégeance dont nous faisons preuve, et particulièrement dans le monde occidental, a rarement semblée aussi divisée qu’à l’heure actuelle. Amartya Sen, prix Nobel d’économie, a fait valoir que nous pouvions apprendre à vivre avec ces identités multiples, et même nous épanouir dans la diversité de citoyennetés et des loyautés que nous confère cette multiplicité.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/4Aykvq1/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.