Reconstruire Haïti

NEW YORK – L’horreur du séisme en Haïti se prolonge. Le tremblement de terre aurait causé la mort de 100 000 personnes. La vie de milliers d’autres est fragilisée compte tenu de l’incapacité d’organiser rapidement l’aide humanitaire. Le manque de nourriture et les maladies fragilisent l’existence de plus d’un million de personnes alors même que la saison des pluies et les ouragans à venir pourraient constituer des menaces supplémentaires.

Aussi démunie que soit Haïti, son économie repose tout de même sur un système complexe de commerce entre les zones rurales et urbaines, les transports, l’électricité, les zones portuaires et les fonctions gouvernementales. L’économie haïtienne fonctionnait mal avant le séisme et se remettait à peine du passage de quatre ouragans en 2008 lorsque la terre a tremblé.

Le fait que la capitale en soit l’épicentre, détruisant ainsi tous les centres d’activités sociales, a entrainé la paralysie des systèmes sur lesquels repose toute l’activité quotidienne de la ville. Des millions de gens sont aujourd’hui totalement démunis et sans aucun moyen de survie.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/VfIvgny/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.