Lettre d’un Européen français pour une nouvelle vision de l’Europe

Vous êtes nombreux, citoyens des 24 pays partenaires de la France dans l’Union européenne, ou des pays qui aspirent à y entrer bientôt, à vous montrer en colère, indignés en fait, contre le rejet du traité constitutionnel de l’Union européenne par la France. Après le Non néerlandais, vous craignez que cette défiance envers le projet européen ne fasse tache d’huile.

Le vote français traduit d’abord un rejet de notre classe politique et une inquiétude profonde envers nos perspectives économiques. Ce fut un vote de misère et de déréliction, un mouvement de panique autant que de colère.

Mais l’importance du vote Non résulte aussi d’une absence d’explication claire de la part de nos hommes politiques sur ce que l’Europe a apporté aux Européens en termes de richesse, de valeurs, de modèle économique et bien sûr de paix. Trop souvent nos hommes politiques l’ont dénigrée et lui ont attribué les maux qui tiennent à nos insuffisances nationales, notamment en matière d’emploi.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles from our archive every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/SZtxQAJ/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.