Skip to main content

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated Cookie policy, Privacy policy and Terms & Conditions

La guerre contre l'islamisme radical

NEW YORK – Le Premier ministre français Manuel Valls ne parlait pas métaphoriquement en disant que la France est en guerre contre l'islamisme radical. En effet, une guerre à part entière est en cours et les attaques abominables des terroristes à Paris en font partie. Pourtant, comme la plupart des guerres, celle-ci s'étend bien plus loin que la religion, le fanatisme et l'idéologie. Elle est aussi une affaire de géopolitique et sa solution ultime réside elle aussi dans la géopolitique.

Des crimes tels que ceux commis à Paris, New York, Londres et Madrid (des attaques sur d'innombrables cafés, centres commerciaux, autobus, trains et boîtes de nuit), sont un affront à nos valeurs humaines les plus fondamentales, car ils impliquent le meurtre délibéré d'innocents et cherchent à semer la terreur dans la société tout entière. Nous avons coutume de les caractériser comme l'œuvre de fous et de sociopathes et nous éprouvons de la répulsion à l'idée qu'il puisse y avoir une explication au-delà de la folie de leurs auteurs.

Pourtant dans la plupart des cas, le terrorisme ne s'enracine pas dans la folie. Il est plus fréquemment un acte de guerre, même si cette guerre est menée par les faibles plutôt que par des États organisés et par leurs armées. Le terrorisme islamiste est une réflexion, en fait une extension des guerres actuelles au Moyen-Orient. Et avec l'ingérence de puissances extérieures, ces guerres évoluent en une guerre régionale unique qui se transforme continuellement, s'étend et devient de plus en plus violente.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/fS1ngsXfr;
  1. lhatheway7_Claudio Santistebanpicture alliance via Getty Images_ECBFedLagardePowell Claudio Santisteban/picture alliance via Getty Images

    Restoring Central Banks’ Credibility

    Larry Hatheway

    The old central-bank playbook of slashing interest rates to spur consumption, investment, and employment has become less effective since the 2008 financial crisis. Yet without effective tools and the public's confidence, central banks will be unable to rise to the occasion when the next recession arrives.

    0
  2. fischer163_action press-PoolGetty Images_natoflagsoldiers Action Press-Pool/Getty Images

    The Day After NATO

    Joschka Fischer

    French President Emmanuel Macron has drawn criticism for describing NATO as brain dead and pursuing a rapprochement with Russian President Vladimir Putin. But now that a wayward America could abandon the continent at any moment, Macron's argument for European defense autonomy is difficult to refute.

    8