Dean Rohrer

En finir avec Loukachenko

WASHINGTON, DC – Le président bélarusse Alexandre Loukachenko est un champion de la survie politique. Mais à la suite de la récente dévaluation de 64 pour cent de la monnaie nationale, il semble que son interminable régime autoritaire tire à sa fin.

Loukachenko a été obligé, lorsque les Russes ont cessé en 2009 d’accorder des tarifs préférentiels au Bélarus sur le prix du gaz et du pétrole, de quémander, emprunter ou détourner des fonds suffisants pour empêcher l’effondrement de l’économie bélarusse. Il a réussi à convaincre le Fonds monétaire international d’accorder un prêt de 3,4 milliards de dollars au Bélarus, en promettant des élections plus libres en décembre 2010 – pour revenir brutalement sur cette promesse face au risque de résultats électoraux défavorables et aux plus importantes manifestations qu’ait connu son régime.

La Russie a aujourd’hui haussé le ton, en durcissant les conditions de prêts qui sont, de toute façon, insuffisants pour sauver son régime. En conséquence, l’économie du Bélarus est en chute libre et les jours de Loukachenko paraissent comptés.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

http://prosyn.org/n5kKPa0/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.