Les veaux, les cochons et la démocratie américaine

Parmi la déferlante des titres sur le retour de la majorité démocrate au Congrès après les élections de novembre, le résultat d’un important scrutin est passé largement inaperçu. Bien qu’il ait mis en lumière les défauts du système politique américain, il m’a également permis de croire à nouveau à la compassion des citoyens américains ordinaires.

En Arizona, les citoyens peuvent, s’ils ont réuni un nombre suffisant de signatures, soumettre un projet de loi au vote populaire direct. Cette année, l’un des questions soumises au suffrage populaire était une loi en vue d’interdire que les truies gestantes, ou les veaux élevés pour la viande, soient sanglés ou confinés d’une manière qui les empêche de se tourner librement, de se coucher ou d’étendre leurs membres.

Ceux qui ne connaissent pas les méthodes d’élevage intensif s’étonneront peut-être de la nécessité d’une telle législation. L’élevage traditionnel, tel qu’il se pratiquait partout dans le monde il y a cinquante ans, et dans certains pays aujourd’hui encore, permet aux animaux de se déplacer et de s’étirer.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/d3Om4sk/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.