0

La politique de la piñata

La politique d'immigration de George Bush est une grande piñata qui plane sur la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis. Certains immigrants croient qu'elle est en forme d'étoile pour les guider à travers le Rio Grande afin d'aller trouver un travail sur la terre promise, d'autres pensent qu'elle ressemble plutôt à un diable offrant la tentation de trouver des emplois légaux aux Etats-Unis uniquement pour révéler par la suite qu'il ne s'agit que d'un mirage.

Beaucoup s'estiment heureux que la piñata permette de ranimer les relations bilatérales et ils ne peuvent pas attendre pour lui donner un bon coup. Mais si le président du Mexique, Vicente Fox, s'attend à trouver un avantage à avoir frappé la piñata, il doit avant tout retirer le bandeau qu'il porte en public lorsque le président Bush est impliqué.

Fox a tous les droits de fêter la récente initiative annoncée par le président Bush qui permettra à certains immigrants actuellement en situation d'illégalité aux Etats-Unis de sortir de l'économie fantôme, et il devrait se féliciter pour avoir exhorté Bush à faire cet effort. Ce sont ses incitations incessantes qui ont permis de concevoir et de remplir la piñata.

Mais Fox doit passer rapidement de l'autosatisfaction à l'action car le Mexique a besoin d'une relation plus satisfaisante avec l'Amérique que les maigres lots qui tombent actuellement de la piñata de Bush. Il disposera de tout le temps dont il a besoin car il est peu probable qu'une nouvelle proposition soit lancée au cours d'une année d'élection présidentielle américaine.