Tester les voitures sans conducteur

ANN ARBOR – Nous sommes le 15 juin 2030, et la journée s’annonce chargée pour Sam et Sue de Ann Arbor, Michigan. Leur fille Sophia a un match de karaté à 9 heures. A midi commence la remise des diplômes pour sa grande sœur Sally. Et à 15 heures, la maison doit être prête pour accueillir la fête de fin d’études secondaires de Sally.

A 8h40, Sam se sert d’une application de son smartphone pour commander un trajet auprès de Maghicle, le service de mobilité de Ann Arbor, qui gère une flotte de voitures-robots autopilotées. En quelques minutes, Sam, Sue et Sophia sont en route pour le club de karaté. Pendant le trajet, Sophia étudie des vidéos de matchs passés de ses adversaires, tandis que Sue vérifie son courrier électronique et que Sam commande des hors-d’œuvre et des fleurs pour la fête. La voiture-robot les dépose au club à l’heure et se rend ensuite dans les environs pour prendre de nouveaux passagers.

Sally, qui doit être au lycée à 10h30, a déjà commandé un trajet Maghicle. Lorsqu’elle monte dans la voiture-robot à 10h15, elle reçoit un sms de sa meilleure amie Amanda qui voudrait faire le trajet avec elle. Elle entre l’adresse d’Amanda dans l’application Maghicle et la voiture-robot choisit le meilleur itinéraire pour passer la prendre.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/fYFTE4I/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.