L'Europe unie

"L'Europe unie", tel est le mot d'ordre de la présidence danoise de l'UE qui débute cette semaine. L'Europe unie pour marquer la fin du 20° siècle, de ses guerres, de ses divisions et de ses tragédies. Une Europe dont les objectifs sont la liberté, la sécurité et la justice, une Europe dotée d'une économie compétitive et performante dans l'utilisation de ses ressources, une Europe dotée d'une politique alimentaire à long terme, une Europe qui prend sa part de responsabilité dans la gestion des crises internationales, pour éviter que ne se dressent de nouveaux rideaux de fer et pour partager les fruits de la mondialisation.

La période la plus meurtrière de l'Histoire de l'Europe s'est ouverte en août 1914, nous pouvons y mettre fin en décembre 2002. En 1945, la fin de la 2° Guerre mondiale a apporté la paix et la liberté, mais pas à tous. Car si l'Europe de l'Ouest a eu la liberté de se doter d'institutions communes consacrées à la paix et à la prospérité, toute la partie centrale et orientale de notre continent a été assujettie à l'Union soviétique. Le rêve d'une Europe unie a été repoussé pendant presque deux générations.

La chute du mur de Berlin a réactivé ce rêve, le moment est venu de le réaliser. Nous nous y préparons depuis bientôt dix ans, les conditions d'adhésion à l'UE ayant été définies pour la première fois à Copenhague en 1993.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/XdCl0BT/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.