Obama et l'arme nucléaire

CAMBRIDGE – L'annonce de la présence d'une installation secrète d'enrichissement de l'uranium au sein d'une base militaire iranienne renforce la volonté du président Obama de placer la prolifération nucléaire en tête des grandes questions mondiales ; 2010 sera en cela une année critique.

En septembre, tant aux Nations unies qu'au sommet du G20 à Pittsburgh, de nombreux pays ont convenu de travailler sur la question nucléaire soulevée par Obama. C'est à ce moment là que l'on a appris que l'Iran avait construit en secret une deuxième usine d'enrichissement susceptible de produire de l'uranium suffisamment enrichi pour fabriquer la bombe.

Début octobre, des officiels iraniens ont rencontré à Genève des représentants des membres permanents du Conseil de sécurité (plus l'Allemagne) et ont accepté d'autoriser l'Agence internationale de l'énergie atomique à inspecter cette usine secrète jusqu'ici. Ils ont également déclaré qu'ils exporteraient leur uranium faiblement enrichi à l'étranger pour y être transformé en combustible nucléaire.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/JUZkDRK/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.