Chamberlain avait raison !

BERKELEY – On se souvient de Chamberlain comme du Premier ministre britannique qui, voulant apaiser l'Allemagne nazie, a contribué à précipiter l'Europe dans la Deuxième Guerre mondiale. Mais peu après le début de la Grande dépression lors de cette même décennie fatidique, il avait été Chancelier de l'Échiquier et c'est grâce à sa politique de relance budgétaire (visant à remettre les prix sur leur trajectoire précédente) que l'économie britannique a quasiment retrouvé son niveau de production d'avant-crise.

Comparons la politique économique de Chamberlain et celle du Premier ministre britannique actuel David Cameron (avec George Osborne, le Chancelier de l'Echiquier, qui abonde dans le même sens) : le PIB réel de la Grande-Bretagne n'augmente plus et on peut s'attendre à ce qu'il diminue à nouveau.

Si les prévisions actuelles sont correctes, dans moins d'un an la dépression provoquée par l'équipe Cameron-Osborne sera non seulement la pire que le pays aura connu depuis la Grande Dépression, mais probablement la pire qu'il aura jamais connu !

To continue reading, please log in or enter your email address.

To continue reading, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you are agreeing to our Terms and Conditions.

Log in

http://prosyn.org/aZUQdx9/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.