La Transformation de l'OTAN

L'OTAN peut-il jouer un rôle dans la lutte contre le terrorisme international ? L'Alliance Atlantique sera-t-elle capable de défendre notre sécurité dans un environnement radicalement altéré ? Les vieux singes peuvent-ils apprendre à faire la grimace ? La semaine prochaine, les chefs de gouvernement et les chefs d'État membres de l'OTAN auront à répondre à ces questions d'un « oui » unanime.

Les mois qui se sont écoulés depuis l'attaque terroriste sur New York et Washington ont été caractérisés par d'intenses débats des deux côtés de l'Atlantique. Sans retenue. Certains Américains trouvent que les États-Unis n'ont plus besoin d'alliés. Certains Européens trouvent que les États-Unis s'engagent sans retour possible vers l'action unilatérale. Ces deux perspectives sont erronées et le somme de l'OTAN à Prague mettra en lumière comment. Le sommet réconciliera même les plus sceptiques : quand il s'agit de gérer notre sécurité à long terme, il n'existe aucune alternative à une action commune entre les États-Unis et l'Europe.

S'attaquer au terrorisme : les événements du 11 septembre 2001 gomment clairement toute la philosophie habituelle qui veut que les terroristes cherchent un large public plutôt que ne nombreuses morts. Autrefois principalement affaire intérieure, le terrorisme est devenu une menace importante en matière de sécurité internationale.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/wyfMBUP/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.