Skip to main content

ghosh8_2_GettyImages_968463754 Getty Images

Comment taxer une multinationale?

NEW DELHI – Depuis quelque temps, les sociétés multinationales (MNC) ont profité des règles de l'économie mondiale afin de minimiser le montant de leurs impôts – ou même l’annuler complètement. Et, depuis quelque temps, l’Independent Commission for the Reform of International Corporate Taxation (ICRICT) a plaidé en faveur de l'imposition unitaire des sociétés multinationales. Heureusement, il y a eu récemment des signes encourageants indiquant que l'idée d'une taxe unitaire est en train de gagner du terrain.

L'introduction d'un taux minimum mondial d'imposition des entreprises multinationales compris entre 20% et 25%, comme le défend l’ICRICT (dont je suis membre), affaiblirait grandement les incitations financières de ces entreprises à utiliser ce qu'on appelle des prix de transfert entre leurs filiales pour transférer des profits enregistrés vers les pays à faible imposition. De plus, un minimum mondial mettrait fin à la course vers le bas consistant à ce que les pays baissent toujours plus leurs taux d'imposition nationaux afin d'attirer des investissements réalisés par les entreprises multinationales.

Ces recettes fiscales mondiales pourraient ensuite être réparties entre les gouvernements en fonction de facteurs tels que les ventes de l'entreprise, l'emploi et le nombre d'utilisateurs numériques dans chaque pays – plutôt que l'endroit où les multinationales décident de localiser leurs opérations et propriété intellectuelle.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/vEoSZDU/fr;
  1. haass105_Gustavo BassoNurPhoto via Getty Images_amazon Gustavo Basso/NurPhoto via Getty Images

    The Amazon and You

    Richard N. Haass

    Sovereignty entails obligations as well as rights, and where compliance cannot be induced, pressure must be applied. And though positive incentives to encourage and enable compliance would be preferable, Brazil's government is showing that there must be sticks where carrots are not enough.

    1
  2. GettyImages-1151170958 ADRIAN DENNIS/AFP/Getty Images

    The Meritocracy Muddle

    Eric Posner

    Although populism in Western democracies is nothing new, resentment toward elites and experts has certainly been on the rise. Does this trend reflect a breakdown in the system, or a system that is actually working too well?

    7

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated Cookie policy, Privacy policy and Terms & Conditions