Skip to main content

8b27340046f86fa80b8b5a03_px2289c.jpg

Comment stopper la chute libre ? par Joseph E. Stiglitz

Elle n’annonce pas un glissement vers la droite, comme l’affirment certains experts. Le message est plutôt le même que celui envoyé par les électeurs il y a 17 ans au président Clinton : « C’est l’économie, idiot ! » et «  des emplois, des emplois, des emplois ». De l’autre côté des États-Unis, les électeurs de l’Oregon ont même voté en faveur d’un référendum sur une augmentation des impôts.

L’économie américaine est un désastre – même si la reprise est là et que les banquiers perçoivent à nouveau des bonus extravagants. Plus d’un Américain sur six qui voudrait travailler à temps plein ne le peut pas et 40 pour cent des chômeurs n’ont plus d’emploi depuis plus de six mois.

Comme l’Europe l’a appris il y a longtemps, les difficultés augmentent avec la durée du chômage, au fur et à mesure que les compétences, les perspectives et l’épargne disparaissent. Entre 2,5 et 3,5 millions de saisies sont prévues pour cette année, dépassant celles de 2009, et l’année a commencé avec la faillite d’une société immobilière de premier plan, la première d’une longue série probable. Même le Bureau du Budget du Congrès prédit qu’il faudra attendre le milieu de la décennie avant que le chômage retrouve des taux plus proches de la normale – la version américaine du « malaise japonais ».

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/UrtEKc7/fr;
  1. solana109_robert wallisCorbis via Getty Images_manhittingberlinwall Robert Wallis/Corbis via Getty Images

    The Partial Triumph of 1989

    Javier Solana

    The fall of the Berlin Wall in November 1989 marked the end not of a historical chapter, but of a paragraph. Although capitalism currently has no rival, it has proven its compatibility with illiberal forces.

    0
  2. sachs315_Pablo Rojas MadariagaNurPhoto via Getty Images_chileprotestmanbulletface Pablo Rojas Madariaga/NurPhoto via Getty Images

    Why Rich Cities Rebel

    Jeffrey D. Sachs

    Having lost touch with public sentiment, officials in Paris, Hong Kong, and Santiago failed to anticipate that a seemingly modest policy action (a fuel-tax increase, an extradition bill, and higher metro prices, respectively) would trigger a massive social explosion.

    1

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated Cookie policy, Privacy policy and Terms & Conditions