Frank Augstein/Getty Images

Le mystère de l'inflation manquante

NEW YORK – Depuis l'été 2012 l'économie mondiale traverse une période d'expansion modérée, avec un taux de croissance qui augmente progressivement. Par contre, au moins dans les pays avancés, ce n'est pas le cas de l'inflation. La question est de savoir pourquoi.

Aux USA, en Europe, au Japon et dans d'autres pays développés, l'accélération de la croissance est due à une augmentation de la demande agrégée. Cette dernière est la conséquence de mesures d'expansion monétaire et budgétaire prolongées et d'un retour de la confiance des entreprises et des ménages. Cette confiance est motivée par une baisse des risques financiers et économiques et par la limitation des risques géopolitiques qui jusqu'à présent n'ont guère eu d'impact sur l'économie et les marchés.

Une hausse de la demande conduisant à un resserrement du marché du travail et de celui des produits, on pouvait s'attendre à ce que l'accélération récente de la croissance dans les pays avancés s'accompagne d'inflation. Pourtant l'inflation sous-jacente a baissé cette année aux USA et ne parvient pas à décoller en Europe et au Japon. Il en résulte un problème pour les grandes banques centrales - à commencer par la Réserve fédérale américaine (Fed) et la Banque centrale européenne (BCE) - qui essaient de sortir de leur politique monétaire non orthodoxe : elles ont réussi à améliorer la croissance, mais ne parviennent pas encore à leur taux d'inflation cible de 2%.

To continue reading, please log in or enter your email address.

Registration is quick and easy and requires only your email address. If you already have an account with us, please log in. Or subscribe now for unlimited access.

required

Log in

http://prosyn.org/cyIXY66/fr;

Handpicked to read next