A la recherche de la demande globale

Une fois de plus, l’Allemagne et le Japon sont entrés en récession. Une fois de plus, les seconde et troisième économies industrielles mondiales vont enlever plutôt qu’apporter quelque chose à la croissance de la demande mondiale générale.

Du point de vue des citoyens allemands et japonais, il s’agit là de mauvaises nouvelles. Les technologies globales en expansion rapide devraient faciliter la montée des niveaux de production et des niveaux de vie. Pourtant, les économies allemande et japonaise ont eu du mal à y parvenir au cours des quinze dernières années. Assurément, tout le monde, quinze ans plus tôt, considérait que l’état actuel de ces économies se serait aujourd’hui amélioré.

Du point de vue de la stabilité politique internationale, la récession et la stagnation en Allemagne et au Japon représentent potentiellement les pires mauvaises nouvelles. Les démocraties passent un marché avec leur peuple et gagnent leur légitimité à long terme grâce à leur capacité à améliorer les niveaux de vie et à offrir un taux d’emploi élevé.

Les crises, dépressions et autres stagnations orientent la réflexion des peuples vers la maladresse et la corruption des hommes politiques traditionnels, le pouvoir illégitime des intérêts particuliers et le crétinisme des parlements. Les réflexions des citoyens en temps de crise et de dépression ne sont pas erronées. Les hommes politiques traditionnels sont souvent maladroits et corrompus (moralement, si ce n’est légalement), les intérêts particuliers bénéficient effectivement de pouvoirs illégitimes et puissants et les législatures sont souvent crétines. Pourtant, il n’existe aucun pays où les tentatives d’actions politiques basées sur ces sentiments populaires ne se sont terminées de manière catastrophique.

Du point de vue de la stabilité politique internationale, l’échec de la croissance en Allemagne et au Japon représente potentiellement la pire mauvaise nouvelle. Il y a six ou sept ans, on s’inquiétait vaguement : le noyau développé de l’économie mondiale ne pourrait fonctionner indéfiniment avec une seule locomotive, les États-Unis uniquement. Maintenant, du fait des politiques fiscales du gouvernement de George W. Bush et un certain degré de malchance, l’économie américaine s’est enfoncée dans une position très inconfortable, cernée par ses énormes déficits budgétaires et commerciaux.

Débloquer la situation américaine sans crise, réaliser le Graal de tout économiste, un « atterrissage en douceur », requiert qu’un grand nombre de personnes et d’institutions possédant d’énormes avoirs et biens en dollar assistent passivement sans rien entreprendre tandis que leurs biens perdent un tiers ou plus de leur valeur vis-à-vis d’autres devises. Il existe un précédent récent à ce propos : de 1985 à 1987, les détenteurs d’avoirs en dollar ont connu un plongeon similaire mais moindre. Mais peut-on accepter de plonger deux fois ?

De plus, un atterrissage en douceur réussi requiert plus que la simple tranquillité des détenteurs d’avoirs en dollar poussés à la catatonie pendant qu’on les dépouille de leur dernière chemise. Cela requiert également qu’au moins huit millions de salariés américains aujourd’hui employés dans la construction, les services et les industries qui s’y rattachent trouvent de nouveaux emplois dans les secteurs concurrentiels de l’import-export.

To continue reading, please log in or enter your email address.

Registration is quick and easy and requires only your email address. If you already have an account with us, please log in. Or subscribe now for unlimited access.

required

Log in

http://prosyn.org/MKkO85M/fr;
  1. Television sets showing a news report on Xi Jinping's speech Anthony Wallace/Getty Images

    Empowering China’s New Miracle Workers

    China’s success in the next five years will depend largely on how well the government manages the tensions underlying its complex agenda. In particular, China’s leaders will need to balance a muscular Communist Party, setting standards and protecting the public interest, with an empowered market, driving the economy into the future.

  2. United States Supreme Court Hisham Ibrahim/Getty Images

    The Sovereignty that Really Matters

    The preference of some countries to isolate themselves within their borders is anachronistic and self-defeating, but it would be a serious mistake for others, fearing contagion, to respond by imposing strict isolation. Even in states that have succumbed to reductionist discourses, much of the population has not.

  3.  The price of Euro and US dollars Daniel Leal Olivas/Getty Images

    Resurrecting Creditor Adjustment

    When the Bretton Woods Agreement was hashed out in 1944, it was agreed that countries with current-account deficits should be able to limit temporarily purchases of goods from countries running surpluses. In the ensuing 73 years, the so-called "scarce-currency clause" has been largely forgotten; but it may be time to bring it back.

  4. Leaders of the Russian Revolution in Red Square Keystone France/Getty Images

    Trump’s Republican Collaborators

    Republican leaders have a choice: they can either continue to collaborate with President Donald Trump, thereby courting disaster, or they can renounce him, finally putting their country’s democracy ahead of loyalty to their party tribe. They are hardly the first politicians to face such a decision.

  5. Angela Merkel, Theresa May and Emmanuel Macron John Thys/Getty Images

    How Money Could Unblock the Brexit Talks

    With talks on the UK's withdrawal from the EU stalled, negotiators should shift to the temporary “transition” Prime Minister Theresa May officially requested last month. Above all, the negotiators should focus immediately on the British budget contributions that will be required to make an orderly transition possible.

  6. Ksenia Sobchak Mladlen Antonov/Getty Images

    Is Vladimir Putin Losing His Grip?

    In recent decades, as President Vladimir Putin has entrenched his authority, Russia has seemed to be moving backward socially and economically. But while the Kremlin knows that it must reverse this trajectory, genuine reform would be incompatible with the kleptocratic character of Putin’s regime.

  7. Right-wing parties hold conference Thomas Lohnes/Getty Images

    Rage Against the Elites

    • With the advantage of hindsight, four recent books bring to bear diverse perspectives on the West’s current populist moment. 
    • Taken together, they help us to understand what that moment is and how it arrived, while reminding us that history is contingent, not inevitable


    Global Bookmark

    Distinguished thinkers review the world’s most important new books on politics, economics, and international affairs.

  8. Treasury Secretary Steven Mnuchin Bill Clark/Getty Images

    Don’t Bank on Bankruptcy for Banks

    As a part of their efforts to roll back the 2010 Dodd-Frank Act, congressional Republicans have approved a measure that would have courts, rather than regulators, oversee megabank bankruptcies. It is now up to the Trump administration to decide if it wants to set the stage for a repeat of the Lehman Brothers collapse in 2008.