Qurei a-t-il des chances de réussir ?

Le nouveau premier ministre palestinien, Ahmed Qurei, est confronté à des défis intimidants. Il doit évoluer entre les éclats d'obus des actions militaires israéliennes constantes dirigées contre les Palestiniens, l'ambivalence des Etats-Unis sur leur stratégie et une pléthore de groupes palestiniens militants qui veulent venger tous leurs dirigeants assassinés. Ce cycle écoeurant de vengeance est bien trop prévisible. Il ne doit pas être inévitable.

Briser le cycle d'assassinats israéliens/bombardement suicide palestinien exige un changement de mode de pensée et d'action.

L'idée selon laquelle chaque côté peut écraser l'autre et ainsi remporter la victoire s'est révélée un mirage séduisant et dangereux, laissant derrière lui une piste de sang et de haine. Les dirigeants israéliens doivent comprendre que des attaques et des assassinats préventifs ne font qu'augmenter les risques d'intensification des attaques anti-israéliennes, et rien de moins.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles from our archive every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/JMIriYu/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.