0

Hillary en Asie, deuxième round

SINGAPOUR – Il est prévu que la secrétaire d’Etat américain Hillary Clinton se rende à nouveau en Asie en juillet pour rencontrer les ministres des affaires étrangères au forum régional de l’ASEAN, puis en Inde. Lors de son premier voyage en Asie en février, son ouverture, sa volonté de coopérer et son aura étaient autant d’attributs bienvenus qui contrastaient avec le passé. Grâce à elle, les Asiatiques regardaient les Etats-Unis avec des yeux neufs.

Mais ce voyage sera moins facile, en partie du fait que les questions qui se posent aux Etats-Unis et à Clinton sont rédigées par d’autres. Suite à ses essais nucléaires, la Corée du Nord sera à l’ordre du jour, tout comme le Myanmar, puisque ses généraux persistent à juger Aung San Suu Kyi, la détenue politique la plus célèbre au monde, sur un faible chef d’accusation.

Au vu des événements des dernières semaines, la barre du succès ne devrait pas être trop haut placée. Les Etats-Unis n'obtiendront rien de positif en condamnant ces deux régimes difficiles de manière unilatérale. L'un des objectifs principaux de la visite de Clinton doit donc être de s’associer aux dirigeants asiatiques présents lors du forum.

Membres de l’ASEAN, les voisins du Myanmar (l’Indonésie, Singapour, la Malaisie et la Thaïlande) sont aussi préoccupés par le long procès de Suu Kyi. Les Etats-Unis pourraient se mettre au travail avec eux, non seulement à ce propos, mais aussi pour préparer les élections que la junte militaire a promis au Myanmar pour 2010. Ils devraient faire pression, ensemble, pour garantir un déroulement libre et juste, afin d’éviter le type de désordre survenu lors des élections iraniennes.