wall street trader Bryan Smith/ZumaPress

Les banques doivent changer leur culture

PARIS – Les banques et l'activité bancaire reposent sur la confiance. Mais s'il faut des années pour parvenir à une relation de confiance, celle-ci peut disparaître de manière abrupte si une banque fait preuve d'un manque d'éthique, de respect des valeurs,  si tout simplement elle se comporte mal.

Les évènements à l'origine de la crise financière mondiale de 2008, ainsi que les scandales qui sont apparus au grand jour dans son sillage - des manipulations du LIBOR (taux interbancaire offert à Londres) à la violation des règles internationales  et au blanchiment d' argent - constituent un catalogue d'échecs de la culture régnant dans certaines des institutions financières mondiales. Il est vrai que depuis la crise des mesures d'envergure ont été prises pour renforcer le système financier. Mais subsiste une grande faiblesse : dit brutalement, il s'agit de la culture de prise de risque qui prévaut encore dans certains secteurs des banques internationales et au sein du système financier lui-même.

Trop souvent, les promesses des dirigeants des banques de changer leur "culture d'entreprise" et de veiller à la bonne conduite de leurs employés n'ont pas été suivies d'une mise en œuvre rigoureuse. Dans trop de cas, les banques ne respectent pas pleinement  leur obligation d'être au service de la communauté et de l'intérêt général.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you are agreeing to our Terms and Conditions.

Log in

http://prosyn.org/M8LU8Rk/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.