De l’effondrement financier à la dépression mondiale ?

NEW YORK – Le système financier du monde riche risque l’effondrement. Les Bourses chutent presque tous les jours, les marchés monétaires et du crédit ont fermé à mesure que leurs spreads de taux flambaient, et il est encore trop tôt pour dire si les nombreuses mesures adoptées par les États-Unis et l’Europe endigueront l’hémorragie de façon durable.

Pour la première fois en soixante-dix ans, on a craint une ruée généralisée sur le système bancaire, alors que le système bancaire parallèle ( shadow ) (les courtiers-négociants, prêteurs hypothécaires non-bancaires, les SIV et les conduits, les fonds spéculatifs, les fonds de marché monétaire et les entreprises de private equity ) risque la ruée sur ses dettes à court terme.

Du côté de l’économie réelle, toutes les économies avancées – qui représentent 55 % du PIB mondial – sont entrées en récession avant même les chocs financiers massifs qui ont débuté l’été dernier. Les économies avancées vivent donc maintenant une récession, une crise financière sévère et une grave crise bancaire.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To continue reading, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you are agreeing to our Terms and Conditions.

Log in

http://prosyn.org/c1NIfl4/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.