stiglitz297_ERIC BARADATAFP via Getty Images_jeromepowell Eric Baradat/AFP via Getty Images

Pourquoi Jerome Powell doit partir

NEW YORK – Le président des États-Unis, Joe Biden, est sur le point de prendre une décision déterminante : il doit nommer le président de la Réserve fédérale, un poste qui fait probablement de la personne qui l’occupe l’acteur le plus puissant de l’économie mondiale.

Un mauvais choix peut avoir des conséquences graves. Sous l’autorité d’Alan Greenspan et de Ben Bernanke, la Fed n’était pas parvenue à réguler correctement le système bancaire, ouvrant ainsi la voie à la pire crise économique qui fût survenue depuis soixante-quinze ans. Cette crise et la réponse qu’y ont apportée les dirigeants du pays ont eu de profondes conséquences politiques, creusant les inégalités et alimentant un sentiment de rancœur persistant chez celles et ceux qui perdirent leur logement et leur emploi.

Les lieux communs abondent en raison desquels l’actuel président de la banque centrale, Jerome Powell, devrait être reconduit. Ce serait une manifestation de l’esprit bipartisan ; cela renforcerait la crédibilité de la Fed ; à la barre de la relance qui suit la pandémie, il faut une main expérimentée ; etc. J’entendais déjà les mêmes arguments, voici vingt-cinq ans, lorsque je présidais le Council of Economic Advisers du président des États-Unis, et que se posait la question de la reconduction de Greenspan. Les avis favorables furent assez nombreux pour en convaincre Bill Clinton, et le pays paya cette décision au prix fort.

To continue reading, register now.

Subscribe now for unlimited access to everything PS has to offer.

Subscribe

As a registered user, you can enjoy more PS content every month – for free.

Register

https://prosyn.org/AGaT1qOfr