Le défi universitaire de l'Europe

Les systèmes universitaires des Etats-Unis et de l'Europe Continentale ne pourraient pas être plus différents. Lequel fonctionne le mieux ? La réponse est claire : celui de l'Amérique, et de loin.

Les universités européennes sont généralement basées sur trois principes peu judicieux:

  • ce sont les contribuables, et non les étudiants, qui paient pour l'éducation universitaire;
  • les nominations universitaires sont gouvernées par les contrats du secteur public et les procédures universitaires sont souvent centralisées et presque toujours rigides;
  • les salaires entre enseignants tendent à être égalisés ainsi que la qualité de l'enseignement entre universités.

Ce système est soi-disant plus égalitaire que le système d'enseignement supérieur de l'Amérique, que beaucoup d'Européens méprisent comme étant un système élitiste. En réalité, le système européen engendre généralement moins de chercheurs et des étudiants plus médiocres, particulièrement au niveau du doctorat, et il est probablement moins égalitaire que le système américain.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/Oxohe8b/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.