0

Europe : une célébration contenue

LONDRES – Cela aurait pu être une année de liesse pour l’Europe. Le vingtième anniversaire de la chute du mur de Berlin sera commémoré en novembre et il y a déjà cinq ans, l’Union Européenne connaissait son plus grand élargissement. Les années de guerre froide et de division de l’Europe sont bel et bien révolues.

Mais l’UE est sous les feux, et ce ne sont pas des feux d’artifice : elle est confrontée à son plus grand défi depuis 1989 avec la crise mondiale actuelle. Après des années de forte croissance et une remarquable capacité de résistance, les nouveaux membres de l’Union, à l’est, sont frappés de plein fouet par la crise qui débuta à l’ouest.

L’intégration à l’économie mondiale, une source cruciale de capitaux, de stabilité et d’innovation, est devenue une menace pour nombre de ces pays. Ceci se vérifie tant dans les secteurs financiers de la région que dans les économies réelles.

Mais la vraie question que l’on doit se poser est dans quelle mesure cette crise peut réellement déstabiliser l’intégration européenne. Il va falloir répondre à quatre questions essentielles pour s’assurer que l’Europe ressorte renforcée de cette crise.