Les œufs éthiques de l'Europe

PRINCETON - Il y a quarante ans, je distribuai, avec quelques autres étudiants dans une rue fréquentée d'Oxford, des tracts de protestation contre l'élevage des poules en batterie. La plupart de ceux qui prenaient nos tracts ne savaient pas que leurs œufs provenaient de poules élevées dans des cages si petites que même un seul  oiseau - les cages en contenaient habituellement quatre - ne pouvait pas s'étirer entièrement ni agiter ses ailes. Les poules ne pouvaient jamais se promener librement, ni pondre leurs œufs dans un nid.

De nombreuses personnes ont applaudi à notre idéalisme juvénile, mais nous ont dit que nous n'avions aucun espoir de jamais voir changer une importante industrie. Ils avaient tort.

Le 1er janvier 2012, élever des poules dans de telles cages est devenu illégal, non seulement au Royaume-Uni, mais dans les 27 pays de l'Union Européenne. On peut encore élever des poules dans des cages, mais elles doivent être plus spacieuses et être équipées d’un pondoir et d’un griffoir. Le mois dernier, les membres de la British Hen WelfareTrust ont offert une nouvelle maison à une poule qu'ils ont appelée « Liberté ». Elle était, selon eux, l’une des dernières poules du Royaume-Uni à vivre encore dans le type de cages auxquel nous nous étions opposés.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles from our archive every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/h4JwbOx/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.