Les banques européennes, cause de la crise financière européenne !

BRUXELLES – L'Europe est l'épicentre du deuxième acte de la crise financière mondiale qui s'est transformée en crise de la dette souveraine à l'intérieur de la zone euro. Comment cela a-t-il pu se produire, alors qu'en théorie tous les problèmes semblaient résolus à l'issue du sommet extraordinaire de l'UE en mai qui a décidé de la création du Fonds de soutien à la zone euro, l'EFSF ( European Financial Stability Facility), avec un financement proche de mille milliards d'euros ?

Les promesses de mai ont commencé à se concrétiser. Une structure dédiée qui a été créée au Luxembourg peut déjà compter sur un apport de plusieurs centaines de milliards d'euros des Etats-membres à titre de garantie.

Si elle utilisait toutes les ressources promises (750 milliards d'euros, y compris l'apport du FMI), l'UE pourrait refinancer en totalité pendant deux ans tous les pays en difficulté (le Portugal, l'Espagne et l'Irlande). Par ailleurs, la Banque centrale européenne, la BCE, a affiché sa volonté d'acheter des obligations d'Etat (et des obligations privées) au cas où elle estimerait que le fonctionnement des marchés est entravé.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles from our archive every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/Zo13a70/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.