European Central Bank Bloomberg/Getty Images

Illusoire indépendance de la BCE

ATHENES – La garantie de l'indépendance des banques centrales est un élément crucial du credo que l'on attend des dirigeants politiques "sérieux" (on peut y ajouter l'appel aux privatisations, à la flexibilité du marché du travail, etc.). Mais les banques centrales doivent être indépendantes de quoi ? La réponse paraît évidente : indépendantes des Etats.

En ce sens, la Banque centrale européenne (BCE) en est la quintessence : aucun Etat en particulier n'est derrière elle, pourtant c'est la moins indépendante de toutes les banques centrales du monde développé.

La principale difficulté tient à la clause dite de "non-intervention" - l'interdiction d'aider les pays membre insolvables. Les banques commerciales étant la source essentielle de leur financement, la BCE doit refuser toute liquidité aux banques des pays membres insolvables. Elle n'a donc pas le droit d'intervenir à titre de prêteur de dernier recours.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/ocdyTLW/fr;

Handpicked to read next

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.