lopes9_JeanUrsula_getty images_europe africa JeanUrsula/Getty Images

Élaborer un partenariat équitable entre l'UE et l'Afrique

CAPE TOWN – Cette année était censée être celle d'une redéfinition des relations entre l'Europe et l'Afrique. En mars, la Commission européenne a dévoilé sa vision d'une « stratégie globale avec l'Afrique », visant à amorcer un processus de consultation sur six mois, dont le point culminant devait être le Sommet Union européenne-Union africaine en octobre dernier, sous la forme d'un accord sur un nouveau cadre des relations mutuelles – afin de donner un rôle plus central à l'Afrique. Puis la COVID-19 est arrivée.

Même sans la pandémie, le cheminement vers un partenariat UE-Afrique plus solide et plus équitable n'aurait pas été sans peine. Au début de l'année, les tensions étaient fortes dans de nombreuses régions du monde, ce qui a soulevé de sérieux risques géopolitiques et de sécurité. En outre, la concurrence stratégique entre les États-Unis et la Chine a dégénéré en guerre commerciale. Le multilatéralisme était en perte de vitesse.

Ce contexte difficile a pourtant encouragé quelques avancées, en montrant combien les enjeux étaient devenus importants. La détermination de l'Afrique était évidente : une série de sommets et de réunions de l'UA avait indiqué que le continent était finalement engagé à mettre en œuvre la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf), à réformer les institutions régionales et à passer à une voie de développement plus ambitieuse. Des initiatives de cette sorte impliquaient une refonte des principes de tout type de partenariat avec le continent.

To continue reading, register now.

Subscribe now for unlimited access to everything PS has to offer.

Subscribe

As a registered user, you can enjoy more PS content every month – for free.

Register

https://prosyn.org/OnvUwjrfr