L'Egypte après Morsi

BERLIN – L'Egypte est au coeur de la révolution arabe, même si l'étincelle est venue de la Tunisie. Du fait de sa situation géographique, de ses frontières stables, de sa population importante et de son Histoire très ancienne, elle est depuis des siècles la principale puissance arabe - plus que tout autre, elle marque de son empreinte la région. Autrement dit le renversement du président élu démocratiquement, Morsi, aura des conséquences qui vont très largement déborder les frontières égyptiennes.

Le renversement de Morsi est-il une contre-révolution classique sous les dehors d'un coup d'Etat militaire ? Ou bien l'intervention de l'armée a-t-elle empêché une main-mise sur le pouvoir par les Frères musulmans et évité ainsi un effondrement économique du pays et sa dégringolade vers une dictature religieuse ?

Personne ne peut nier que c'est bien un coup d'Etat militaire qui a eu lieu en Egypte et que les forces qui soutenaient le régime de l'ex-président sont à nouveau au pouvoir. Mais les quelques libéraux pro-occidentaux et toute une partie de la jeunesse issue des classes moyennes urbanisées qui ont manifesté contre Moubarak en 2011 soutiennent maintenant le coup, ce qui lui accorde une certaine légitimité (démocratique?). Néanmoins on ne peut faire l'impasse sur le renversement d'un gouvernement démocratiquement élu.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/wTYSgGP/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.