Le jeu de l'espionnage

MELBOURNE – Grâce à Edward Snowden, je sais maintenant que la National Security Agency des États-Unis m'espionne. Elle utilise Google, Facebook, Verizon et d'autres sociétés d'Internet et de communication pour recueillir de grandes quantités d'informations numériques, y compris sans doute les données de mes e-mails, les appels de mon téléphone cellulaire et l'utilisation de mes cartes de crédit.

Je ne suis pas citoyen des États-Unis, tout cela est donc parfaitement légal. Et même si j'étais citoyen des États-Unis, il est possible que de nombreuses informations personnelles à mon sujet aient été relevées de toute façon, bien qu'elles n'aient pas probablement pas été la cible directe de l'opération de surveillance.

Est-ce que je dois me sentir révolté par cette intrusion dans ma vie privée ? Le monde de 1984 de George Orwell est-il finalement arrivé trois décennies plus tard ? Est-ce que Big Brother me regarde ?

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

Log in

http://prosyn.org/W2gWg1l/fr;