Jon Krause

Le microcrédit, un bien ou un mal ?

KIEL – "La réussite par l'éthique", telle semble être l'expression à la mode dans le monde des affaires. Il s'agit pour les entreprises d'assumer leur responsabilité sociale pour accroître leurs bénéfices. Ainsi Pepsi améliore son image en produisant des boissons plus saines.

Pourtant dans la plus grande partie du monde la réussite éveille la suspicion, surtout si elle se bâtit sur l'argent des personnes les plus démunies. A titre d'exemple récent, la situation dans l'Andhra Pradesh en Inde où le gouvernement en est venu à porter des restrictions au microcrédit.

Pour les passionnés de l'aide au développement, le microcrédit est une panacée. Qui pourrait s'opposer à un système qui donne des résultats apparemment extraordinaires, à l'image de ces femmes du Bangladesh qui ont réussi à sortir de la pauvreté grâce à un microcrédit qui leur a permis d'acheter des téléphones portables pour vendre des minutes de communication aux habitants de leur village.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles from our archive every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/cF7jtdW/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.