La crise : la faute aux pauvres ?

WASHINGTON - La polémique sur les causes de la crise financière de 2007-2009 continue à faire rage aux USA. L'Etat en est-il responsable, et si c'est le cas, de quelle manière ?

En décembre, la minorité républicaine de la Commission d'enquête sur la crise financière (FCIC) a publié un document (a preemptive dissenting narrative) dans lequel elle explique qu'une politique maladroite visant à faciliter l'accès à la propriété des plus démunis a poussé un trop grand nombre de gens à souscrire un prêt immobilier, alors qu'ils n'en avaient pas les moyens.

Ce document pourrait fédérer l'opposition à l'approche de l'élection présidentielle de 2012, notamment au sein de la Chambre des Représentants contrôlée par les républicains. Mais aussi bien écrit soit-il, existe-il la moindre preuve pour étayer les affirmations que l'on y trouve ? Les Américains pauvres sont-ils responsables de la pire crise mondiale depuis plus d'une génération ?

To continue reading, please log in or enter your email address.

To continue reading, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you are agreeing to our Terms and Conditions.

Log in

http://prosyn.org/dod9pCz/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.