Le développement a-t-il échoué au Kenya ?

Nairobi – Il y a un mois, le Kenya a brutalement été saisi par une flambée de violence post-électorale qui a provoqué la mort de plus de 1000 personnes et déplacé plusieurs centaines de milliers d’autres.

Le Kenya a bien sûr connu d’autres périodes de tensions électorales par le passé, et rares sont ceux qui connaissent l’Afrique et qui ignorent les nombreuses difficultés auquel est encore confronté le pays. Mais il semblait que tout allait pour le mieux dernièrement. La campagne présidentielle a été exceptionnellement pacifique cette fois-ci et des millions de citoyens ont voté le 27 décembre, marchant et faisant la queue parfois pendant des heures pour dé8eposer leur bulletin dans l’urne.

Un aspect peut-être plus important est que le Kenya était à l’unanimité perçu comme le « bon élève » du développement, et parfois cité comme le symbole de la renaissance de l’Afrique. Le plan « Kenya Vision 2030 », une série de réformes macroéconomiques, légales et constitutionnelles ambitieuses, était mis en œuvre en étroite coopération avec la Banque mondiale.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To continue reading, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you are agreeing to our Terms and Conditions.

Log in

http://prosyn.org/GOuKqtY/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.